LES VARIETES

La qualité des feuilles récoltées est essentielle pour les épinards destinés à la transformation. C'est pourquoi les industriels recherchent des variétés avec des feuilles dressées, peu fragiles, bien colorées, non gaufrées, de taille homogène, avec des pétioles fins.

En plus de cet aspect qualitatif et de la productivité, la précocité de la variété est un élément important pour établir un plan de semis. Elle se définit par le nombre de jours nécessaire à la montée à graine. On distingue les variétés précoces des variétés tardives. L'écart de précocité entre ces deux types de variétés est de l'ordre de 15 jours. Les variétés précoces sont semées en fin d'hiver ou en fin d'été, lorsque les jours sont assez courts, pour éviter des montées à graine trop rapides. Les variétés tardives sont semées du début du printemps au début de l'été.
La résistance au mildiou est un autre caractère qui intervient dans le choix des variétés. 7 races de ce champignon sont en effet présentes en France sur les 10 recensées dans le monde. L’apparition de nouvelles races s’est considérablement accélérée au cours des dernières années. De ce fait, depuis 2000, le catalogue variétal ne cesse de se renouveler, de manière à offrir des variétés disposant des résistances les plus étendues possibles.