Vous recherchez une information ?
Consultez la sélection d'articles de la revue Unilet Informations en cliquant ici
Menu_nous
Culture par culture
Pois
La culture
La plante
Les variétés
L’implantation
La fertilisation
L’irrigation
Le désherbage
Les maladies du sol
Les maladies de végétation
Autres maladies peu fréquentes
Les ravageurs
Autres Ravageurs occasionnels
La récolte
La gestion des reliquats azotés après récolte

Document sans nom

Surfaces et zones de production

Le petit pois destiné aux industries de transformation françaises est cultivé sur environ 27 000 hectares chaque année, qui fournissent en moyenne 190 000 tonnes de pois frais, dont 60 % sont destinés à la conserve et 40 % à la surgélation.

Les cultures sont réparties dans trois grands bassins de production :

  • L’ensemble Nord – Picardie – Centre - Bourgogne concentre plus de la moitié des surfaces et produit majoritairement des pois fins et clairs, pour la conserve.
  • La Bretagne regroupe plus d’un tiers des emblavements. Sa production est davantage orientée vers les pois foncés, adaptés à la surgélation.
  • Enfin, le Sud-Ouest représente environ 8 % des surfaces avec une spécialité : les garden peas, pois de gros calibre aussi appelés «pois anglais» et destinés à la surgélation.

A ces surfaces, s’ajoutent plusieurs milliers d’hectares de pois contractés par les surgélateurs belges dans le nord de la France (Nord – Pas de Calais – Picardie).
Le rendement moyen national avoisine les 7 tonnes/ha.

Calendrier de culture

Le cycle du pois potager s’étend sur 75 à 115 jours environ, suivant sa précocité et ses conditions de culture. Afin d’allonger au maximum la durée de fabrication et d’assurer un approvisionnement régulier aux usines de transformation, les variétés hâtives sont semées les premières dans les zones précoces tandis que les variétés tardives sont semées les dernières dans les secteurs les plus tardifs. De cette manière, la campagne de récolte de pois dure 6 à 7 semaines dans le nord de la France et 5 à 6 semaines dans le Sud-Ouest.

  • Au nord de la Loire

Les semis sont échelonnés du 20 février à mi-mai. La récolte débute généralement mi-juin et se termine début août. Les pois les plus précoces sont souvent suivis d’une seconde culture en Bretagne (haricot, épinard, brocoli, ray-grass, navet…) ; cela est moins systématique en Nord-Picardie.

  • Dans le Sud-Ouest

Les semis s’étalent de début février à fin mars pour une récolte qui s’étend de mi-mai à fin juin. Le pois y est systématiquement suivi d’une seconde culture (haricot, maïs doux, brocoli…).

Malgré de multiples tentatives visant à gagner en précocité, les cultures d’hiver ne se sont jamais développées, faute de variétés adaptées.